fbpx Skip to content

Comment faire un brief créatif efficace lorsque l’on travaille avec un graphiste ?

Si tu envisages de faire appel à un prestataire pour la création de ton identité visuelle ou de tes supports de com, cet article devrait t’intéresser ! 😉

Si bien sûr, te faire accompagner sur cet aspect devrait te faire gagner un temps précieux, tu ne t’en sortiras pas sans un peu de travail en amont, du moins si tu veux mettre toutes les chances de ton côté ! 😅

Pas de panique, quand je dis “travail”, cela reste très soft ! 🪶 Mais il te faut tout de même poser les bases de ton projet et déterminer un cadre pour que ta / ton graphiste (ou webdesigner et autre professionnel de la communication visuelle) te fournisse le meilleur résultat possible. 👌

Cette étape préliminaire, c’est ce qu’on appelle le “brief créatif”. 📋 Sans doute en as tu déjà entendu parler d’ailleurs ?

À présent, tu te demandes sûrement comment le rédiger dans les règles de l’art et surtout de la manière la plus efficace possible. C’est ce que nous allons voir tout de suite ! 🤗

rediger un brief creatif

Commençons par une petite définition…

Même si tu devines de quoi on parle, revenons rapidement sur ce qu’on entend par “brief créatif”, histoire de bien poser le contexte.

Le terme de brief, qui n’est autre que le diminutif du mot “briefing” en anglais, est utilisé pour désigner les consignes données par le commanditaire d’un projet à son exécutant.

Il peut donc s’employer dans de nombreux domaines ; raison pour laquelle, dans notre cas, on précise “créatif” derrière. 🙂

Le brief créatif, c’est donc le point de départ de tout projet faisant appel à un prestataire dans le domaine du design et de la création visuelle 🎨 (ou audiovisuelle 🎥).

Comparable à un cahier des charges, il regroupe toutes les informations dont ce dernier va avoir besoin pour bien exécuter ta demande. ✅

Il peut notamment être utile dans le cadre de la création de ton identité visuelle ou d’un élément graphique en particulier (logo, typographie, plaquette, affiches, illustrations, visuels social media…), de ton site internet, de ton packaging ou encore d’un spot publicitaire par exemple. 🎥

Ainsi, il peut concerner une large palette d’interlocuteurs créatifs allant du graphiste ou directeur artistique au webdesigner, en passant par le vidéaste et l’illustrateur… 👩‍🎨

C’est simple, toutes ces professions (qu’ils soient en freelance ou en agence) ont besoin d’un brief créatif pour démarrer leur mission, d’où son importance si tu souhaites te faire accompagner dans ton branding. 💫

Et plus il sera clair et détaillé, plus le résultat final sera proche de tes attentes, car il aidera ton prestataire à aller dans la bonne direction et à comprendre précisément ce que tu attends de lui. 💡

Il faut voir cela comme une sorte de guide sur lequel le créatif pourra s’appuyer tout au long de sa mission. 📔

S’il est fait suffisamment en amont, le brief créa peut aussi servir d’appui pour la définition du devis. 🧾 Grâce à lui, ton designer aura une vision plus précise du travail qu’il doit fournir et te fera une meilleure estimation (ce qui évitera les pertes de temps et malentendus 🙃).

Maintenant que tu vois de quoi il s’agit, tu te demandes certainement ce qu’il contient précisément et comment le construire pour qu’il soit efficace ? C’est ce que je t’explique juste après ! 👇😉

brief creatif

Mes conseils pour faire un brief créatif efficace

Pour construire un bon brief créatif, rien de bien sorcier rassure-toi ! 🙂 Il suffit de prendre un petit temps de réflexion pour te poser les bonnes questions afin de fournir un maximum d’indications à ton interlocuteur… Ensuite, tu n’auras plus qu’à les inscrire dans un document synthétique en les déroulant en plusieurs parties distinctes. 📃

Pour te faire gagner du temps, voici un exemple de plan à suivre ! 👇

1. Explique qui tu es

C’est l’étape des présentations ! Indique ici qui tout ce que tu proposes à tes clients avec une description rapide de ton entreprise. 📝

Tu peux notamment préciser quels sont tes domaines d’expertise, quel(s) produit(s) ou services tu proposes, comment tu les vends (sur Internet, en magasin, en coaching, etc.), quelle est la taille de ton entreprise (nombre de salariés) et son ancienneté, quel est ton lieu d’implantation ainsi que la zone géographique couverte par ta marque, etc.

Bref, inscrits toutes les informations de base qui permettront de poser rapidement le contexte et de mieux cerner ce que tu fais. 🤓

2. Présente ta cible ou ton persona

Si tu as lu mes précédents articles sur le branding, tu sais à quel point connaître son client de cœur est important dans une stratégie de communication. 😉

Par conséquent, le freelance ou l’agence qui t’accompagnera doit en savoir un maximum à son sujet pour adapter ses choix et codes graphiques selon le profil et la personnalité ciblée. 🧑🏻‍🦰

Tu t’en doutes, on ne s’adresse pas du tout de la même manière à une jeune femme de 18 ans qu’à un papy de 75 printemps 🌸 ! 😆 Alors, pour viser juste, il vaut mieux que ta ou ton prestataire soit un peu informé.e sur la question. 🔆

Pour bien faire, cette présentation de ta ou tes cibles doit être la plus détaillée possible. 🎯C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il vaut mieux partir sur la description de ton persona (ou client idéal) qui a l’avantage d’offrir une vision plus précise de la clientèle type que tu aimerais toucher. Cette description doit comporter son sexe, son âge, sa situation familiale et socioprofessionnelle, son environnement, ses goûts, ses besoins, ses rêves, ses craintes et les problèmes qu’elle ou il peut rencontrer. Bref, plus tu détailles, mieux c’est ! ✅

3. Explique ta problématique et tes objectifs

Il se peut aussi qu’au fil de ton expérience, de tes erreurs ou de tes opportunités, tu envisages de prendre une nouvelle orientation pour ton entreprise. 🧭

Peut-être souhaites-tu passer à la vitesse supérieure et développer davantage ta communication ? 📣 Peut-être envisages-tu d’utiliser de nouveaux canaux d’acquisition pour tes prospects, de te recentrer sur un sujet ou une niche en particulier, de développer un nouveau champ de compétence… Tu peux aussi décider de te mettre davantage en avant en développant ton personal branding par exemple… 😎

Quoi qu’il en soit, cette “révision” des objectifs initiaux est chose courante pour une entreprise, et selon l’ampleur des changements à prévoir, quelques modifications peuvent s’imposer dans ton branding. 🙂

Si tu es dans cette situation, demande-toi si ton image de marque actuelle est toujours en phase avec les nouveaux objectifs que tu t’es fixés. Si la réponse est non ou si tu as de sérieux doutes, il est peut-être temps d’envisager une petite “mise à jour” de ton identité de marque… 😉

brief creatif conseils

4. Indique le message que tu souhaites transmettre et le ton à privilégier

La personne qui t’accompagnera (peut-être moi qui sait ?😆) aura aussi besoin de se faire une idée générale du contenu et de la tonalité de ta communication. 💭

Précise-lui bien quel type de message tu souhaites véhiculer et comment tu veux le faire. Souhaites-tu aborder ton client de cœur avec un ton sérieux et conventionnel, ou plutôt chaleureux, léger, humoristique, voire totalement décalé 🤪 ? Ce sont là encore des aspects clés qui peuvent changer du tout au tout l’interprétation créative de ton graphiste.

Pour aller plus loin sur le sujet, n’hésite pas à jeter un oeil à mon article sur le tone of voice 🗣️ où je t’explique en détail comment le définir.

5. Présente tes valeurs et ta principale valeur ajoutée

Pour que ton prestataire imagine au mieux ton univers et t’aide à te démarquer, veille aussi à lui préciser quelles sont les valeurs importantes pour ta marque 🌟 (rigueur, flexibilité, proximité, originalité, bienveillance, etc.) en expliquant rapidement pourquoi.

Tu peux aussi mettre en avant ce qui selon toi est le plus gros point fort de ton entreprise 💪 afin que ce dernier soit bien perceptible dans la traduction visuelle et créative de ton identité de marque. 👁️

N’hésite pas également à lui indiquer les émotions que tu souhaites véhiculer à travers ta communication 💓, car comme je te le dis souvent, elles jouent un rôle essentiel et permettent de donner plus d’impact à ton branding.

faire un brief creatif copie

6. Précise quels sont tes goûts personnels

Au-delà des éléments factuels qui vont permettre de décrire précisément l’identité et les besoins de ton entreprise, la création visuelle implique aussi une part de subjectivité. 💕 Eh oui, il vaut mieux que le résultat obtenu corresponde à tes goûts, n’est-ce pas ? 🙂 Comment en être fière et prendre plaisir à communiquer dessus autrement ? 🤷🏻‍♀️

Alors, pour que le freelance ou le studio de création qui t’accompagne aille dans ton sens, il est préférable de lui donner quelques indications sur ce que tu aimes 🧡, mais aussi ce que tu détestes 🤢 (ce deuxième point est tout aussi essentiel, et pourtant on y pense pas toujours !).

Donc, n’hésite surtout pas à préciser le style graphique que tu aimerais obtenir et à donner des exemples pour illustrer ton propos. Si tu dois créer un site internet 🌐, tu peux indiquer les URL de ceux qui t’inspirent et à l’inverse, de ceux qui te rebutent (site de concurrents, mais aussi tous domaines confondus). N’hésite pas également à joindre quelques images en exemple. 🖼️

7. Indique tes contraintes et délais

Maintenant, parlons choses qui fâchent (ou pas hein) ! 😅

Pour que ton prestataire (et toi aussi d’ailleurs) puisse s’organiser et que tu sois livrée à temps, tu dois bien sûr lui donner une deadline, soit la date limite à laquelle il doit t’envoyer ses créations 📆. Et pour que la collaboration se passe le plus sereinement possible, mieux vaut s’y prendre suffisamment à l’avance tu t’en doutes ! 😉

Je te conseille aussi de te prévoir un peu de marge après la deadline pour les éventuelles modifications et retouches. 🛠️

En plus du planning de production, essaie aussi d’indiquer tes contraintes techniques si tu en as : le CMS souhaité (WordPress, Shopify, etc.) et les critères d’ergonomie pour ton site internet, le format des vidéos ou des images, la charte graphique à respecter (si tu en as déjà une) et toutes contraintes imposées par un autre prestataire par exemple.

 

Crois-moi, lui préciser tout cela peut vous faire gagner un temps précieux dans votre collaboration ! 🕰️

8. Précise ton budget

Eh oui, comme dans tous les domaines, les possibilités vont aussi dépendre du montant que tu es en mesure d’investir dans ta communication. 🤑

Avec un budget conséquent, tu auras par exemple la possibilité d’avoir des photos de photographe professionnel ou des illustrations personnalisées plutôt qu’issues de banque d’images.

Bref, quelle que soit ton enveloppe budgétaire, précise-la bien dans ton document pour que ton graphiste puisse s’adapter en fonction. 🙂

Et voilà chère Audacieuse Créative ! Tu connais maintenant tous les éléments qui doivent figurer dans ton brief créatif pour guider au mieux celui ou celle qui t’aidera à concevoir ton branding ou tes supports de communication !

À présent, si ce n’est pas déjà fait, tu n’as plus qu’à trouver la personne qui t’accompagnera ! 👋😉

Tu n’as pas le budget pour faire appel à un freelance ou une agence de communication pour construire ton branding ? J’ai la solution pour toi : mon Programme Identité & Com’ où je t’apprends à te construire, en toute autonomie, une identité professionnelle et 100% alignée avec tes valeurs !

(N’oublie pas d’enregistrer cet article dans ton compte Pinterest ! 👇🏻)

8
1
10
audacieuses creatives formation identite visuelle

❤️ Tu aimes cet article ? Partage-le !

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

🙋‍♀️ Une question sur cet article ?

marion audacieuses créatives formatrice branding

Bonjour & Bienvenue

Je m'appelle Marion, brand & web designer depuis 12 ans. J'aide les femmes entrepreneures passionnées à se créer une image de marque puissante et alignée, en accord avec leurs valeurs, et à gérer leur communication de façon authentique. 🤗

kit branding insta express
checklist image de marque